Historique et découverte

Histoire à travers les âges :

Le chanvre est l’une des premières plantes cultivée par l’homme, son usage remonte à -8000 av.J-C.

Au néolithique, le chanvre est utilisé pour ses solides fibres qui permettent la confection de petits ornements pour des pots en terre cuite. Le chanvre est également utilisé pour ses graines nourrissantes qui permettront un apport en matière grasse aux peuples qui le cultivent. Sa résine est alors utilisée quant a elle pour ses vertus considérées comme médicinales.

On retrouve le chanvre aux environ de -3150 av. J-C durant l’Égypte antique, où il est mentionné dans le papyrus Ebers sous forme d’une huile chènevis (graines du chanvre) pour calmer les inflammations.

Au Moyen Âge, Charlemagne encouragera la production de chanvre, qui est une ressource stratégique en raison des multiples utilisations de sa fibre (voile, cordages de bateaux, vêtements, etc…).

Aux XVII et XVIIIème siècles, le chanvre se retrouve au cœur de l’économie militaire navale. Il sert à la confection des voiles, des cordages et des échelles que l’on renouvelle environ tous les ans, représentant en moyenne 80 tonnes de chanvre par bâtiment marin.

Au début des années 1900 avec la première révolution industrielle, le chanvre observe une chute au profit de nouvelles fibres synthétiques comme le nylon (1935).

De nos jours, le renouveau du chanvre industriel en Europe découle des politiques environnementales fortes, de l’obligation de recyclage et de la baisse significative de production de matières non-recyclables.
Au sein de l’ Union Européenne, la France reste le plus gros producteur en cultivant la moitié (50 000 tonnes) de la production totale en Europe.

Isolation, structure et applications :

Le CBD est découvert en 1939 à l’université de l’Illinois par un chercheur en chimie organique, Roger Adams. Il réussit à isoler le composé qu’il baptisa CBD (cannabidiol).

En 1963, le CBD connait un tournant.
Deux chercheurs de l’université hébraïque de Jérusalem, Raphael Mechoulam et Yuval Shvo révèlent la structure moléculaire du cannabidiol (CBD).
Cela permis aux deux chercheurs de mettre en lumière certaines applications thérapeutiques comme l’explique le Pr Mechoulam lors d’une entrevue accordé au journal Libération en janvier 2014 :

«Il apparaît que le CBD est un anti-inflammatoire qui réduit notamment les symptômes de l’arthrite rhumatoïde. Il a aussi un effet sur le diabète de type 1, relève le professeur […] mais on sait que sa toxicité est très faible.»
sourceétude « Cannabidiol (CBD) and its analogs: A review of their effects on inflammation »étude « Transdermal cannabidiol reduces inflammation and pain-related behaviours in a rat model of arthritis »

Du fait de la classification en produit stupéfiant et donc de sa prohibition, le chanvre récréatif aura subit ces vingt dernières années des croisements afin d’augmenter le taux de THC au détriment du cannabidiol (CBD).
On le retrouve néanmoins en pourcentage plus significatif dans le chanvre (chanvre sativa L.) pour un taux de THC en dessous du seuil légal (0,2%).

Les applications médicinale du CBD aujourd’hui (selon études) :

Antioxydant (caractérisé par la protection des molécules organiques comme l’ADN) – étude « Cannabidiol and (−)Δ9-tetrahydrocannabinol are neuroprotective antioxidants »
Anti-convulsantétude « Cannabidiol: Pharmacology and potential therapeutic role in epilepsy and other neuropsychiatric disorders »
Antiémétique (anti-vomitif) – étude « Cannabidiol, a non-psychotropic component of cannabis, attenuates vomiting and nausea-like behaviour via indirect agonism of 5-HT1A somatodendritic autoreceptors in the dorsal raphe nucleus »
Anti-inflammatoireétude « Cannabinoid CB2 Receptors Regulate Central Sensitization and Pain Responses Associated with Osteoarthritis of the Knee Joint »
Antipsychotiqueétude « Could cannabidiol be used as an alternative to antipsychotics? » / étude « Cannabidiol as a potential treatment for psychosis »
Antidépresseurétude « Cannabidiol induces rapid-acting antidepressant-like effects and enhances cortical 5-HT/glutamate neurotransmission: role of 5-HT 1A receptors » / étude « Evidences for the Anti-panic Actions of Cannabidiol »

Le CBD, c’est quoi ?

Le cannabidiol, ou CBD, est un composé cannabinoïde du chanvre (chanvre sativa L.).
Il est un des composants clé de la famille des cannabaceae et est connu pour ses vertus thérapeutiques sous forme médicamenteuse :
– comme anti-inflammatoire (voir étude « Cannabidiol as an Emergent Therapeutic Strategy for Lessening the Impact of Inflammation on Oxidative Stress »), dans le traitement de l’épilepsie lourde (syndrome de Dravet, voir étude « Cannabidiol: Pharmacology and potential therapeutic role in epilepsy and other neuropsychiatric disorders »)
– mais aussi comme une alternative aux anxiolytiques de part leurs effets secondaires (voir étude « Cannabidiol: Pharmacology and potential therapeutic role in epilepsy and other neuropsychiatric disorders »).
Il est aussi appliqué comme relaxant par prises naturelles (huile de CBD et e-CBD).

Quels sont les effets du CBD ?

Contrairement au THC (Tétrahydrocannabinol) responsable des effets psychoactifs, le cannabidiol (CBD) ne vous fera pas planer car il n’agit pas sur les mêmes récepteurs concentrés au niveau du cerveau qui sont responsables des effets psychotropes de la molécule THC.
Aux États-unis, le CBD est classé comme étant un « complément alimentaire ». Concernant la France, il n’y a pour le moment aucune classification officielle à notre connaissance. Ce qui est certain, c’est que pour un produit vendu en tant que « produit au cannabidiol (CBD) », celui-ci ne doit pas contenir de THC.
Pour rappel, la vente et la consommation de THC sont strictement interdits en France.
Les auteurs de cet article ajoutent que le CBD est “bien toléré” par l’homme, source : Current Drug Safety

Quelle sont les différences entre CBD issue du Chanvre et CBD issue de la Marijuana ?

On aura tendance souvent à amalgamer ou confondre chanvre et marijuana, pour cause elles sont toutes les deux issues de la famille des cannabaceae.
La structure du composé CBD est commune aux deux plantes, ce qui différera c’est le taux de THC du chanvre qui se situe globalement en dessous du taux légal de 0,2% en France.

Un commentaire sur “Introduction et histoire du CBD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *