Graines de chanvre

Le CBD est le cannabinoïde le moins connu, mais se fait un nom de plus en plus à travers les différentes études scientifiques et témoignages apparaissant au fil du temps. A noter que le CBD est souvent considéré comme non psychoactif mais il semblerait qu’à forte dose et prise il puisse tout de même y avoir certains effets psychoactifs. Il constitue une solution adéquate pour beaucoup de troubles mentaux ou physiques. Sa production répond à un procédé assez simple, mais qu’il faut respecter scrupuleusement.
Seul un laboratoire en environnement sain et contrôlé peut procéder à cette opération. Le laboratoire de production est notamment garant que l’extraction de du CBD contiendra moins de 0,2% de THC et que les plantes de chanvre sélectionnées ne dépasseront pas ce taux afin d’assurer sa légalité en France.

Les ingrédients et outils nécessaires à la production de CBD

Afin de produire du CBD, il est nécessaire d’avoir sous la main différents ingrédients :
Du chanvre
C’est la matière première. Il en existe plusieurs variétés, mais certaines ont une plus grande teneur de cette molécule. Il est donc plus sage d’utiliser ce type de variété afin d’accroitre le dosage en CBD par rapport au THC.

• De l’alcool alimentaire ou de l’éthanol pur
Les cannabinoïdes ne sont pas solubles dans l’eau par contre avec de l’alcool alimentaire ou de l’éthanol, les principes actifs se séparent rapidement de la plante. Les spécialistes en la matière s’accordent tout de me à dire que l’éthanol est bien plus efficace.

• Une maille de 45 microns
Pour procéder au filtrage, il vous faut forcément une maille de cette dimension. Cela permettra de laisser passer tout le liquide filtré tout en arrêtant les résidus végétaux.

• Un récipient en céramique ou en verre
Il vous permettra de récupérer le liquide après filtrage.

• Un bain-marie
Il est efficace lorsqu’il s’agit d’effectuer un autre filtrage.

• Une cuillère en bois ou en silicone
C’est pour pouvoir recueillir le CBD après extraction.

L’huile de CBD est obtenue à partir de la plante de chanvre

 

Le procédé d’extraction du CBD

Afin d’extraire le CBD, il est nécessaire de suivre un processus très élaboré.
Un laboratoire en zone de travail saine est impératif afin d’éviter tout type de contamination. Sans ces conditions réunies, il ne sera pas envisageable de lancer le processus.
Pour commencer, il faut introduire la matière végétale dans la maille puis verser l’éthanol dans le récipient en céramique.
Ensuite, il faut plonger la maille contenant la matière végétale dans l’éthanol et la laisser ainsi quelques instants le temps que les principes actifs s’échappent de la plante. Ainsi fait il sera possible de verser le tout dans le bain-marie et le faire chauffer jusqu’à l’apparition de bulles, cela prendra entre 15 et 30 minutes tout en le remuant.
Cette opération a pour but de faire évaporer l’éthanol petit à petit.
Quand celui-ci se sera dissout, il laissera place à une huile assez pâteuse qu’il ne faut pas laisser durcir en refroidissant.
Pour ce faire, il faut receuillir ce liquide dans une seringue ou tout autre récipient.
Ce liquide contient forcément du CBD, mais pour connaitre la teneur, il vous faire des analyses plus concrètes.
Le principe actif est ainsi extrait sous forme d’huile avec une belle couleur brune et une texture assez pâteuse.
Ce processus d’extraction est lent et méticuleux, il faut faire montre de patience et respecter strictement les consignes, condition sine qua pour extraire une huile forte de teneur en CBD qui est aujourd’hui très appréciée à travers le monde.

Pâte de CBD

 

Cette présentation du processus survole le procédé et ne saurait être exhaustive, les informations compilées ici proviennent de différentes sources sur le web (exemple de source).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *